InterAffairs

Jeu05282020

Last update09:48:30 AM

RUS ENG FR DE PL ESP PT ZH AR

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel
ACTUALITÉS, FAITS, COMMENTAIRES
Alexandre Artamonov

Alexandre Artamonov

    

Ania Stas est professeur de langue russe en France qui a élaboré une nouvelle méthode de l’enseignement de la langue transitant par les réseaux sociaux et, en particulier, à travers son blog. Habitant Aix-les-Bains cette jeune femme pleine d’allant crée des classes virtuelles et réunit plusieurs personnes pour transmettre la langue de façon interactive. Ania fait aussi partie du mouvement « Compatriotes » qui promeut les valeurs et culture russes. 

 

    

Laetitia Barriera n'y va pas par 4 chemins: elle habite Nice et est militante, à la tête d'une équipe de personnes sensibilisées par rapport à la question de la reconnaissance des droits des Niçois. Elle agit à travers l’Association de la Countéa de Nissa. Ils sont plusieurs milliers à se pencher sur la question et croire que tôt ou tard la République Française passerait d’une forme d’Etat unitaire instauré encore par Napoléon au principe fédéral, propre à la Suisse, l’Allemagne et, parmi bien d’autres pays, à la Russie.

 

    

Docteur en droit Valérie Bugault est une grande théoricienne de la monnaie. Elle est à même d’expliciter pourquoi en est-on arrivé là et comment trouver la porte de secours pour accéder à un monde beaucoup plus stable du point de vue de l’économie et, grosso modo, de la géopolitique. Elle est très proche du Civitas, mouvement franco-belge catholique français et veut faire savoir à tous les intéressés que non seulement le système monétaire international tel que pratiqué aujourd’hui est définitivement périmé, mais qu’il sert lui-même de la raison peut-être même principale des conflits militaires à travers le monde. Valérie Bulgault est également auteur d’un ouvrage traitant de la haute finance à l’échelle mondiale - "Du nouvel esprit des lois et de la monnaie" (Sigest, 2017) écrit ensemble avec Jean Rémy. On peut trouver également ses articles sur la page francophone de la source médiatique Saker.

 

    

Jacques Bordes est un spécialiste dans le domaine de la géostratégie et des technologies de la guerre. Proche du contexte politique gallocentriste y compris du parti « Les Républicains », il est également auteur de 2 livres où il démonte minutieusement les rouages des actes terroristes dont le 11 septembre à New-York. En Europe Occidentale, Jacques Bordes est considéré, à même titre que Thierry Meyssan, comme un grand orientologue, rompu à la problématique des pays du Proche-Orient et du Maghreb.

 

    

Tataiana Kastouéva-Jean dirige les travaux du Centre « Russie-Nouveaux Etats indépendants » à l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI). Elle a accompli ses études universitaires à l’Université d’Etat de la ville d’Ekaterinbourg et a obtenu son grade « master ès relations internationales à l’Institut des ralations internationales de Moscou. Elle a fait ensuite un DEA à l’Université de Marne-la-Vallée. Tatiana est également auteur d’un ouvrage paru aux éditions Tallandrier en 2018 – « La Russie de Poutine en 100 questions ».

 

    

En 2016, l’ancien militaire français Jean-Claude Magué et sa femme Micheline ont envoyé leurs reliques de famille, les décorations datant de l’époque de la Résistance à la famille Prokhorenko dont le fils, Alexandre, a trouvé la mort à Palmyre, en Syrie. Par leur geste ils entendaient exprimer leur solidarité avec cet officier qui, par son acte de bravoure, n’a pas défendu que le peuple syrien, mais aussi tous les peuples démocratiques du monde. Touché par leur prise de position, le président de Russie les a invités à Moscou en tant qu’hôtes d’honneur au défilé militaire de la Fëte de la Victoire.

 

    

Françoise Compoint est une journaliste et écrivain franco-russe qui fait la navette entre les deux pays. Elle a également créé une école d’immersion lingustique basée sur la méthode psychologique du docteur Berlitz qui permet d’atteindre de très bons résultats dans ce domaine étant en contact avec le porteur de la langue. Le nouveau livre de l’intéressée intitulé « Entre France et Russie » (éd. BETA-OBLIQUE) a tout d’un essai autobiographique permettant de maîtriser mieux les facettes civilisationnelles des deux grands pays européens.

 

    

Rédacteur-en-chef d’une page internet dédiée à la haute finance et aux problèmes macroéconomiques et politiques, Charles Sannat, banquier de formation, a fait ses premières armes dans l’univers des grands organismes financiers français. Il se prononce énergiquement pour le retour à l’or en tant qu’un instrument financier international. Il croit que la monnaie ne doit pas être instrumentalisée par des groupes de pression.

 

    

Dimitri De Kochko n’est à présenter ni au public français ni russe. Toujours sur les routes, prompt à la détente, svelte d’esprit ce pilier de journalisme français (plus de 30 ans de métier chez AFP), est aussi un Russe blanc fier de ses origines nobles qu’il tire de la Saint-Pétersbourg impériale de l’époque des tsars. Président de plusieurs associations Loi 1901 dont « Les enfants de Beslan » et « France-Oural » il est de toutes les guerres pour mettre en valeur la Russie éternelle. Auteur de plusieurs ouvrages, il est également organisateur des Journées du Livre Russe à Paris.

 

 

    

Damien Lempereur n’est pas à présenter en France : il est le porte-parole officiel du parti droit-centriste « Debout la France ! » et le lieutenant fidèle de Nicolas Dupont-Aignan qu’il soutient contre vents et marées. Souvent en déplacement en Russie dans le cadre de ses activités professionnelles, il a tenu à nous livrer ses impressions sur la présidentielle russe où il a été l’un des observateurs atitrés.

 

Page 1 sur 4