InterAffairs

Ven06232017

Last update09:48:30 AM

RUS ENG FR DE PL ESP PT ZH AR

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel
lundi, 16 décembre 2013 15:35

Sur notre magazine

La revue de La Vie internationale a fêté son 90e anniversaire en 2012. Elle a vu le jour sous les auspices du ministère des Affaires étrangères.

Actualité, analyse de fond, vues sortant de l’ordinaire et tombant parfois dans le paradoxe, le tout conjugué par la profondeur des connaissances et la considération pour les traditions diplomatiques et géopolitiques nationales, et augmenté d’un style journalistique brillant et une solide base scientifique, constitue le label de qualité de ce périodique qui fait notoriété en Russie et à l’étranger.

De tous temps il a bénéficié du patronage des ministres successifs des Affaires étrangères de l’URSS puis de la Russie. A ce titre Andreï Gromyko en a assuré la direction pendant de longues années.

Le prestige de La Vie internationale lui vient d’un collectif d’auteurs absolument unique: diplomates russes galonnés, experts de politique étrangère et de politologie tiennent pour un honneur de paraître dans ses pages, d’y exprimer leur opinion et d’y porter une appréciation sur les événements les plus divers de la politique mondiale. Et ils sont imités en cela par des hommes politiques et des hommes d’Etat du monde entier.

Pratiquement chaque numéro réserve à ses lecteurs le plaisir d’une étude historique intéressante, de la découverte de documents d’archives inédits.

La Vie internationale est une marque russe. Un peu comme un ring intellectuel où s’affrontent spécialistes de la politique internationale, politologues, experts indépendants, hommes politiques dont la réputation n’est pas à faire. La Collection d’or de La Vie internationale est, ainsi, un projet qui a bénéficié des conférences du Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, du Directeur général de l’UNESCO Koïchiro Matsuura et du Directeur général de la FAOJacques Diouf.

Le monde de demain se profile dans un brouillard, les perspectives des relations entre civilisations sont incertaines, l’humanité est à la recherche d’une solution à apporter aux nouveaux défis planétaires. Nous sommes à l’écoute de nos partenaires et de nos contradicteurs, mais nous avons aussi notre mot à dire.

Read 927 times