InterAffairs

Dim10222017

Last update09:48:30 AM

RUS ENG FR DE PL ESP PT ZH AR

Font Size

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel
LA COLONNE DE RÉDACTEUR EN CHEF
Guennadi Gatilov

Guennadi Gatilov

vice-ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie

Le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé à l’unanimité le 27 septembre 2013 la résolution № 2118 en faveur de la décision de l’Organisation pour l’interdiction des armes chmiques (OIAC) adoptée le même jour à La Haye de placer sous un contrôle international les armes chimiques syriennes qu’il est prévu de détruire. Cet événement a été le point culminant de la semaine « ministérielle » de la 68e session de l’Assemblée générale de l’ONU qui s’est terminée à New-York. L’événement attendu depuis longtemps bien que tout le monde ne soit pas sûr qu’il se produise. Or, tout le monde a fi ni par reconnaître qu’un tel résultat est devenu possible grâce pour une large part aux efforts de la diplomatie russe ayant poursuivi jour après jour avec à sa tête le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov les pourparlers diffi ciles avec les partenaires américains en quête de solution qui déclinerait la menace d’attaque militaire contre la Syrie et ouvrirait la voie vers un règlement politique de la crise au plus haut point compliquée dans la République arabe syrienne.